Prépublication - vos commentaires


Scénario : Yves SENTE
Dessin : André JUILLARD

Avatar de l’utilisateur

Modérateur
Modérateur

Messages: 5097

Inscription: Lun 30 Aoû 2010 08:37

Message Mar 25 Nov 2014 10:02

Re: Prépublication - vos commentaires

Le coup du baudrier .... c'est fait .... Humm ???? :roll:
Ah oui ! :p
Quarnstron a écrit:Strip du jour le 186e pour ceux qui suivent encore.
On papote, on voit les nuages de Scaw-Fell, ..../...
A quatre vingt dix minutes de la légende , il va falloir les chasser ces nuages , pour qu'Olrik puisse attaquer plus facilement et que le Golden Rocket puisse décoller .
Scaw-fell 3.jpg


Y'a plein de barbelés à installer... numéroter les gares ... On n'y arrivera jamais chef !
Z'en faites pas les gars ;; on va demander à Etienne ! 8-)
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar de l’utilisateur

Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR

Messages: 292

Inscription: Ven 1 Aoû 2014 12:13

Message Mar 25 Nov 2014 11:22

Re: Prépublication - vos commentaires

Ce Jacobs quand même il n'est pas sérieux.
Voilà un gars qui reprend une série commencée avec le Bâton de Plutarque et il ne respecte même pas ce que les auteurs précédents ont écrit.
Qu'est-ce que c'est que cet album mal fagoté, fait à la va-vite que ce Secret de l'Espadon qui ne m'a pas l'air bien secret ?
Pourquoi est-ce qu'il rajoute des barbelés à Scaw-Fell ? Pourquoi est-ce qu'il enlève les nuages qui protègent la base ?
C'est pas du travail. Forcément que Basam va pouvoir attaquer comme ça.
Et pourquoi est-ce qu'il oublie qu'Olrik connaît déjà tous les secrets de Mortimer ?
Et puis, tiens, encore une autre chose. Ca y est. D'un coup, Blake ne reconnaît plus Olrik. Le même Olrik ne ressemble plus à un Erik von Stroheim d'opérette. Il devient sérieux et dangereux.
C'est une vraie trahison de l'esprit de l’œuvre originelle.
Plus jamais je n'achèterai un B&M signé de sa main.
Jacobs, voilà le vrai Usurpateur.
Avatar de l’utilisateur

Modérateur
Modérateur

Messages: 5097

Inscription: Lun 30 Aoû 2010 08:37

Message Mar 25 Nov 2014 12:36

Re: Prépublication - vos commentaires

Quarnstron a écrit:..../...Jacobs, voilà le vrai Usurpateur.
:lol: :lol: :lol:
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar de l’utilisateur

Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR

Messages: 342

Inscription: Dim 8 Juin 2014 16:12

Message Mar 25 Nov 2014 13:48

Re: Prépublication - vos commentaires

Quarnstron a écrit:on s'ennuie à mourir et on continue de pleurer en pensant au sabotage de Sente et Juillard.
En fait la 5e colonne, ce sont eux. Basam Dandu n'aurait pas pu trouver meilleurs alliés pour détruire B&M.


Bien vu Quarnstron et joliment dit. Au moins ta fine remarque nous permet de rire..... jaune !

:idea:
Face à Hyde Park endormi, une fenêtre vient de s'illuminer au 99 bis Park Lane.
Avatar de l’utilisateur

Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR

Messages: 292

Inscription: Ven 1 Aoû 2014 12:13

Message Mar 25 Nov 2014 14:17

Re: Prépublication - vos commentaires

archibald a écrit:(...)

Y'a plein de barbelés à installer... numéroter les gares ... On n'y arrivera jamais chef !
Z'en faites pas les gars ;; on va demander à Etienne ! 8-)


C'est moi ou je sens un petit parfum 7e compagnie ? :D
Avatar de l’utilisateur

Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR

Messages: 220

Inscription: Mar 18 Jan 2011 13:56

Message Mar 25 Nov 2014 14:20

Re: Prépublication - vos commentaires

Quarnstron a écrit:Strip du jour le 186e pour ceux qui suivent encore.

Je suis encore, mais bien parce que c'est gratuit... En fait les derniers B&M que j'ai à la maison sont Voronov et l'Etrange Rendez-Vous. Curieux, n'est-ce pas ?

Quant à ma prochaine lecture, ce sera probablement Spycatcher de Peter Wright, un livre d'espionnage qu'une critique décrivait comme suit : "tellement rempli de grandiloquence, de l'excitation de la chasse, d'excentricités anglaises, et de données factuelles qu'il est une lecture obligatoire pour quiconque s'intéresse au renseignement". Ce sera sans doute un bien meilleur B&M que le Bâton de Plutarque (sans B&M dedans, mais vu les circonstances actuelles ce n'est qu'un détail).
Avatar de l’utilisateur

Modérateur
Modérateur

Messages: 5097

Inscription: Lun 30 Aoû 2010 08:37

Message Mer 26 Nov 2014 09:58

Re: Prépublication - vos commentaires

"Allons-y lieutenant ! En route pour Scaw-Fell.
-A vos ordres , capitaine !"
Image

" Comment s'est passé votre réunion ? ... ah ! Détaché à l'armée de terre ? Eh bien ... félicitations ! "
Image

La Maquette de l'espadon dans les mains de Mortimer !
Image

Qui s'attendait à une chute parodique ?
Bravo les gars , vous nous avez bien eu !
Image
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar de l’utilisateur

Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR

Messages: 342

Inscription: Dim 8 Juin 2014 16:12

Message Mer 26 Nov 2014 14:37

Re: Prépublication - vos commentaires

Le pire peut-être de l'album : cette fin qui se traîne en longueur et qui n'est donc qu'un interminable remplissage destiné tant bien que mal à faire le raccord, ajoutant une séquence de plus à tous les autres fragments sans consistance qui ont précédé : il n'y aucune ligne dramatique, aucun projet, aucune autre construction que la mise bout à bout de fastidieuses situations qui sont autant d'embranchements qui ne mènent nulle part **comme les sentiers de Betchley Park.
Voici que maintenant le "scénario" utilise la stratégie de la guimauve qu'on étire le plus qu'on peut !
Quelle désolation ! On ose à peine y croire tant cet album sera jusque au bout un répertoire des choses qu'il ne faut absolument pas faire.
Pitié ! Arrêtez le massacre !

:idea:
Face à Hyde Park endormi, une fenêtre vient de s'illuminer au 99 bis Park Lane.
Avatar de l’utilisateur

Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR

Messages: 292

Inscription: Ven 1 Aoû 2014 12:13

Message Mer 26 Nov 2014 16:57

Re: Prépublication - vos commentaires

archibald a écrit:"Allons-y lieutenant ! En route pour Scaw-Fell.
-A vos ordres , capitaine !"
Image

" Comment s'est passé votre réunion ? ... ah ! Détaché à l'armée de terre ? Eh bien ... félicitations ! "
Image

La Maquette de l'espadon dans les mains de Mortimer !
Image

Qui s'attendait à une chute parodique ?
Bravo les gars , vous nous avez bien eu !
Image


Si on met une couverture "Les aventures de Francis et Philip" sur ce truc, je pense que la plupart des lecteurs n'y verront que du feu et trouveront même que c'est un excellent album. :lol:
Avatar de l’utilisateur

Modérateur
Modérateur

Messages: 2498

Inscription: Jeu 5 Aoû 2010 12:10

Message Mer 26 Nov 2014 17:43

Re: Prépublication - vos commentaires

Je suis hélas totalement en accord avec les (longues) et pertinentes analyses de Thark et Park Lane qui ne font que renouveler avec plus de mots ce que je dénonçais déjà il y a quelques semaines... A savoir, un mépris total de sente envers, peut-être pas l'oeuvre de Jacobs, mais à coup sûr la Série qui le fait vivre ; ainsi, et c'est beaucoup plus blâmable, qu'une tentative éhontée et même pas dissimulée, de s'approprier l'oeuvre comme s'il en avait été intronisé LE SUPREME REPRENEUR !!! Avec blanc seing pour y et en faire ce qui lui passera par la tête et ce qui lui semblera...
Il n'a manifestement aucun respect (s'il en a jamais eu...?) pour La Série créée par Jacobs dans la douleur...

C'est donc de volonté délibérée qu'il massacre à tout va... estimant (à tort !) que c'est bon pour B&M, à défaut d'être bon pour son portefeuille ?!

Qui plus est, j'ai appris récemment par un grand scénariste qui semble bien le connaître et l'a côtoyé du temps de Hello Bédé, que le scénario de Voronov pourrait bien n'être même pas de lui !!! De même que le "gentil" conte que l'on nous sort quant à l'envoi en anonyme du scénar à la Direction de Dargaud, ne serait là encore qu'un mythe...?
Je ne sais que dire, mais je serais assez tenté de croire cette version qui viendrait à point pour corroborer certaines "zones d'ombre" dans la "qualité" des poulets pondus par Sente depuis...
Avatar de l’utilisateur

Modérateur
Modérateur

Messages: 2498

Inscription: Jeu 5 Aoû 2010 12:10

Message Mer 26 Nov 2014 17:46

Re: Prépublication - vos commentaires

Dernière marrade à venir, dans le 188 et dernier strip de cette "blague de Malabar", le coup de l'émetteur clandestin laissé comme par hasard par Clarke dans une fissure de la croix de pierre élevée au ras bord de la falaise et qui, par un miracle des télécoms, commence à émettre deux ans après la visite de Clarke pour guider l'armada de Basam...
Là, en tout cas, ça m'a bien fait rire.
Avatar de l’utilisateur

Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR

Messages: 342

Inscription: Dim 8 Juin 2014 16:12

Message Mer 26 Nov 2014 20:13

Re: Prépublication - vos commentaires

Kronos a écrit:Je suis hélas totalement en accord avec les (longues) et pertinentes analyses de Thark et Park Lane qui ne font que renouveler avec plus de mots ce que je dénonçais déjà il y a quelques semaines...


Merci pour ton approbation de nos (longues) et pertinentes analyses qui ne font que renouveler avec plus de mots ce que tu dénonçais déjà il y a quelques semaines ! Ton attention est si délicate et ta modestie si grande et si touchante qu'il fallait bien les souligner et les saluer amicalement au passage. ;) Entre parenthèses, de longues voire très très longues analyses, par ailleurs pertinentes, tu en as aussi publié un certain nombre dans le cadre des commentaires de cette prépublication et tant mieux d'ailleurs, ce n'est pas moi qui te le reprocherais !
J'ai enfin le souvenir que cela fait moi aussi des semaines que je dénonçais tout cela, comme d'ailleurs la majorité d'entre nous, preuve que toute compétition de préséance mise à part, et qui n'a strictement aucun intérêt, nous sommes hélas à peu près tous du même avis depuis le début.
Merci en tout cas de ton approbation sincère et dépourvue de toute condescendance sans laquelle je ne vivais plus !

Pour revenir à l'essentiel, avez-vous remarqué dans le strip de ce matin la tête déformée comme un ballon de ce pauvre Mortimer ? Est-ce un effet de la numérisation, ce qui ne s'était jamais produit jusque à présent, ou du scénario guimauve qui finit par affecter les images et les étirer anormalement ?

b-m-strip187-48c1b71.jpg


:idea:
Face à Hyde Park endormi, une fenêtre vient de s'illuminer au 99 bis Park Lane.
Avatar de l’utilisateur

Modérateur
Modérateur

Messages: 2498

Inscription: Jeu 5 Aoû 2010 12:10

Message Mer 26 Nov 2014 21:26

Re: Prépublication - vos commentaires

Park Lane a écrit:
Quarnstron a écrit:on s'ennuie à mourir et on continue de pleurer en pensant au sabotage de Sente et Juillard.
En fait la 5e colonne, ce sont eux. Basam Dandu n'aurait pas pu trouver meilleurs alliés pour détruire B&M.


Bien vu Quarnstron et joliment dit. Au moins ta fine remarque nous permet de rire..... jaune !

:idea:

+ 1
Avatar de l’utilisateur

Modérateur
Modérateur

Messages: 2498

Inscription: Jeu 5 Aoû 2010 12:10

Message Mer 26 Nov 2014 21:34

Re: Prépublication - vos commentaires

Park Lane a écrit: Merci pour ton approbation de nos (longues) et pertinentes analyses qui ne font que renouveler avec plus de mots ce que tu dénonçais déjà il y a quelques semaines ! Ton attention est si délicate et ta modestie si grande et si touchante qu'il fallait bien les souligner et les saluer amicalement au passage. ;) Entre parenthèses, de longues voire très très longues analyses, par ailleurs pertinentes, tu en as aussi publié un certain nombre dans le cadre des commentaires de cette prépublication et tant mieux d'ailleurs, ce n'est pas moi qui te le reprocherais !
J'ai enfin le souvenir que cela fait moi aussi des semaines que je dénonçais tout cela, comme d'ailleurs la majorité d'entre nous, preuve que toute compétition de préséance mise à part, et qui n'a strictement aucun intérêt, nous sommes hélas à peu près tous du même avis depuis le début.
Merci en tout cas de ton approbation sincère et dépourvue de toute condescendance sans laquelle je ne vivais plus !

Ce que je voulais dire finalement, mais en le disant mal peut-être, c'est que vous deux y avez mis plus de rigueur et plus de cohérence que je ne l'avais fait moi-même sur ce sujet-là très précisément
Mes longues divagations n'étant que des coups d'épingles sur des aspects pratiques ou techniques visibles dans les strips à notre dispo
Et loin de moi toute idée autre ; c'était un réel coup de chapeau à vos excellentes (bis repetita) analyses. Mais, bon, la prochaine fois, je réfléchirai à deux fois avant de poster, ma modestie dut-elle en souffrir...

Par ailleurs, je tiens à remémorer une partie de mon post du
14 avril dernier
dans lequel je faisais déjà état de ma pensée, le premier à le faire en toutes lettres, il me semble ?!
3-Sente veut à tout prix s'approprier l'univers créé par Jacobs, en y apportant des "nouveautés" qui ne peuvent en aucun cas coller, ainsi que vous le découvrirez à la lecture de ce nouveau nanar de la BD
Cela étant, il finit de décrédibiliser les reprises ; tout au moins les siennes
Et lorsqu'il dit qu'il essaie de lever le voile sur tout ce que Jacobs a passé sous silence lorsqu'il a créé l'Espadon, tout en restant cohérent, je ne peux que m'interroger
Faire se rencontrer Blake, Mortimer, Olrik, Hasso et consorts tient de la gageure pour des auteurs conscients et sensés, et Sente nous prépare déjà sa vision des choses
...
Advienne que pourra ! England for ever !!!))
Avatar de l’utilisateur

Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR

Messages: 207

Inscription: Mar 10 Aoû 2010 11:31

Message Mer 26 Nov 2014 21:43

Re: Prépublication - vos commentaires

Dans Les Sarcophages du 6° Continent, j'ai toujours trouvé le double prologue indien touchant et beau, donc réussi et eu l'impression qu'il était même d'une virtuosité scénaristique remarquable, même si la suite de ce récit en deux volets m'a beaucoup moins plu et plutôt déçu.


Pas d'accord là-dessus : un mythe c'est des personnages dans une époque, un contexte. La jeunesse de Morty ou toutes les fariboles de bouchage de trous de l’œuvre de Jacobs ne font qu'enlever une part de mystère, ne font que l'affaiblir.

"La restauration de la continuité" est la pire mauvaise idée que les reprises ont eu depuis 1996. Non seulement, cela crée des trous là où on veut en boucher (je crois que de nombreux Gentlemen du Centaur Club l'ont abondamment illustré dans ces colonnes), mais ça donne surtout des dramaturgies bancales dans lesquelles les auteurs se mettent des entraves au pied en s'obligeant à avancer laborieusement jusqu'à un point d'arrivée donné : au passage, et au final, ils auront oublié de raconter une belle et spectaculaire histoire...

Et en ce point... viva Jacobs !
Quel vlek !
Avatar de l’utilisateur

Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR

Messages: 342

Inscription: Dim 8 Juin 2014 16:12

Message Jeu 27 Nov 2014 10:05

Re: Prépublication - vos commentaires

Dans l'absolu je suis d'accord avec Shamelord et je me suis exprimé assez souvent à ce sujet à propos du BdP pour ne pas le faire à nouveau.
Dans le cas particulier, il est cependant vrai que j'ai apprécié le double prologue remontant vers la jeunesse des personnages et les circonstances imaginées de leur rencontre, surtout en comparaison avec l'amont à la série que prétend constituer le BdP. Pour cette raison qu'il y avait une tension dramatique, un récit, une construction habile de remontée vers le passé selon deux temps situés en Inde, avec ensuite une redescende vers le présent de la temporalité où l'histoire des sarcophages est censée se situer. Cela de surcroît n'avait rien de parodique. On était donc de ce point de vue aux antipodes de ce qui se passe avec le BdP.
Je reconnais cependant bien volontiers, Shamelord, que c'était une situation limite dans la mesure où les auteurs s'autorisaient à inventer un passé pour l'attribuer à des personnages qu'ils 'bavaient pas créés. Je conçois tout à fait qu'on puisse le leur reprocher, en soi, indépendamment de la question de la qualité narrative. Pourtant, dans cet album là, le fait en m'a pas choqué. La raison en est que reprendre une série sans jamais s'autoriser une liberté d'invention quelconque, revient à servir un culte et se contenter de reproduire ce qui existait déjà, ce dont l'utilité à mon sens n'est plus que formelle et perd tout autre sens. Au pire on pourrait même en arriver à une sorte d'intégrisme narratif. Ce qui pose d'ailleurs la question souvent soulevée : fallait-il continuer la série ?
Il me semble, qu'on apprécie ou non l'invention de la jeunesse indienne, que celle-ci n'a pas du tout le même sens que ce qui a lieu dans le BdP. Ce que les auteurs inventent alors n'affecte pas l'ensemble de la série en prétendant lui donner LE socle fondateur et, paradoxalement, bien qu'ils imaginent la rencontre des deux héros, cela n'affecte pas l'oeuvre entière et n'apparaît au fond que dans le cadre d'une péripétie au sein de cette histoire là. Tout au contraire, dans le BdP, il s'agit prétendument de poser la pierre angulaire de toute l'oeuvre à venir et de surcroît d'une manière si consternante à tout point de vue, comme on n'a cessé de le voir depuis le début, que forcément cet album ne peut que peser de manière incontournable, hélas, sur la série entière. La faute est infiniment plus grave à mes yeux. Et il me semble qu'au sens strict du mot mythe le BdP attaque bien davantage celui-ci que ne le faisait le prologue indien.
Mais je reconnais volontiers que cela pose problème et puisse être matière à discussion, et de toute façon ce prologue indien constitue à vrai dire la seule chose qui m'ait intéressé dans le diptyque des sarcophages, le reste ne m'ayant guère convaincu ni intéressé.

:idea:
Face à Hyde Park endormi, une fenêtre vient de s'illuminer au 99 bis Park Lane.

jyb

Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR

Messages: 335

Inscription: Dim 5 Sep 2010 07:14

Message Jeu 27 Nov 2014 10:14

Re: Prépublication - vos commentaires

Nous venons de découvrir ce matin le dernier strip de la BD.
Nous apprenons (mais Kronos nous a avertis hier...) qu'un système de minuterie se déclenche pour émettre un signal qui va permettre de situer la base de Scaw Fell aux forces attaquantes.
Kronos demande comment fait un tel système pour durer plus de deux ans, sachant que c'est le lieutenant Clarke qui a posé l'émetteur (donc en mai 1944).
Je me pose deux autres questions (parmi d'autres) :
- si c'est vraiment Clarke qui a posé cet émetteur, comment pouvait-il savoir, en mai 1944, que l'attaque de l'empire Jaune allait avoir lieu tel jour de 1946 ? Comme on met son réveil à sonner le lendemain matin à 7 h 15, Clarke a mis son émetteur à sonner le (par exemple) 5 septembre 1946 ?
- si l'emplacement de la base est si secret que ça, plutôt que placer un émetteur, Clarke ne pouvait-il pas simplement transmettre à qui de droit, d'une façon ou d'une autre, les coordonnées géographiques de la base ?
Dernière édition par jyb le Jeu 27 Nov 2014 10:16, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur

Modérateur
Modérateur

Messages: 5097

Inscription: Lun 30 Aoû 2010 08:37

Message Jeu 27 Nov 2014 10:15

Re: Prépublication - vos commentaires

Sans titre5.jpg

Image
On attend avec impatience que l'ami Edgar s'attelle à ce projet!!!
Image
jyb a écrit:.../...Clarke ne pouvait-il pas simplement transmettre à qui de droit, d'une façon ou d'une autre, les coordonnées géographiques de la base ?

C'est ce que tout scénariste sensé , de même ce que tout lecteur raisonable , aurait imaginé ....
Ce détail ridicule montre bien qu'on est dans le domaine parodique !

PS Avant que Sente nous dise qu'il nous a bien eu , Le paquet de cigarette dans les mains de Clarke , c'était l'émetteur . (voir mon message suivant )

ImageQuelle subtilité ! Quel talent !
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar de l’utilisateur

Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR

Messages: 342

Inscription: Dim 8 Juin 2014 16:12

Message Jeu 27 Nov 2014 10:21

Re: Prépublication - vos commentaires

La fin de cette prépublication est donc enfin arrivée.

Je me livre donc à chaud à quelques observations :

La pierre tombale que nous voyons au centre apparaît comme un véritable symbole de ce que le BdP représente à mes yeux : une mise à mort et un enterrement de Blake et Mortimer par les deux auteurs, ce qui expliquerait aussi pourquoi curieusement le contenu de ce dernier strip est encadré de deux cases indiquant le mot "Fin". Quel aveu sans doute involontaire mais non moins significatif dans cela !

Quant à cet émetteur qui continue de diffuser ses ondes dans l'interstice du strip, comment ne pas y voir le parfait emblème de l'irradiation de l'ensemble de la série par la substance mortifère de et album ! On en vient à se demander de quoi les frères Clarke sont le symbole : ne pourrait-on y voir les deux auteurs qui, ayant trahi l'oeuvre de Jacobs, tué celui-ci symboliquement à travers le major Benson, ont finalement réussi leur projet de contaminer toute l'épopée de Blake et Moritmer par une sorte de coup d'état insupportable.

Comme est insupportable le fait que le premier album authentique et seul à mériter ce statut Le Secret de l'Espadon, soit présenté comme un épisode à venir, une simple suite du BdP, réduisant la base de l'oeuvre et Jacobs à n'être qu'une continuation du BdP et des faux vrais auteurs que seraient Yves Sente et André Juillard.

Là ce n'est plus seulement bousculer le mythe, c'est la preuve s'il en fallait encore une que nous venons d'assister à une prise du pouvoir qui ne raconte qu'elle-même avec une arrogance et un cynisme sans précédents ! Il faut le dire haut et fort : c'est une imposture absolue et j'espère qu'un article de presse aura la lucidité et la fermeté de le proclamer sans équivoque dans un journal fréquenté par de nombreux lecteurs. Cela me semble infiniment plus grave que d'avoir joué à inventer une jeunesse aux héros, même si je me dis maintenant que Shamelord avait sans doute raison d'en critiquer le fait - c'est finalement lui qui avait raison sur ce point et non pas moi - et me demande si cette invention n'était pas la première étape de cette insupportable substitution de paternité que le BdP signe et manifeste au grand jour dans tout l'éclat de sa pompeuse auto affirmation.

Les auteurs après avoir prétendu porter les personnages sur les fonds baptismaux de leur rencontre et de leur adolescence s'arrogent maintenant le droit de dresser le BdP au-dessus de toute la série, comme on construirait un immeuble en béton, au-dessus et autour d'une cathédrale dont on prétendrait qu'elle n'est qu'une dépendance du hideux bloc qu'on a bâti autour d'elle comme un tombeau autour d'une victime innocente !

Shame on you messieurs les auteurs !

b-m-strip188-48c5cec.jpg


:idea:
Dernière édition par Park Lane le Jeu 27 Nov 2014 12:36, édité 1 fois.
Face à Hyde Park endormi, une fenêtre vient de s'illuminer au 99 bis Park Lane.
Avatar de l’utilisateur

Modérateur
Modérateur

Messages: 5097

Inscription: Lun 30 Aoû 2010 08:37

Message Jeu 27 Nov 2014 10:37

Re: Prépublication - vos commentaires

Sans titre6.jpg
Park Lane a écrit:..../...Shame on you messieurs les auteurs !..../...
Je plussoye! :roll:
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
PrécédenteSuivante

Retourner vers Le Bâton de Plutarque

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité

cron