Votre note du Bâton de plutarque


Scénario : Yves SENTE
Dessin : André JUILLARD

Votre note sur le "Bâton de Plutarque"

:chonos: :chonos: :chonos: :chonos: :chonos:
5
16%
:chonos: :chonos: :chonos: :chonos:
6
19%
:chonos: :chonos: :chonos:
5
16%
:chonos: :chonos:
4
13%
:chonos:
6
19%
:robpol:
6
19%
 
Nombre total de votes : 32

Mécanicien sur le SX1
Mécanicien sur le SX1

Messages: 11

Inscription: Dim 30 Sep 2012 10:52

Message Sam 3 Jan 2015 11:41

Re: Votre note du Bâton de plutarque

Bonjour,
Voici mon avis provisoire :
Le Père Noël m'a apporté cet album, ce fut une surprise.
Je commence sa lecture, et je dois dire que je suis intéressé. (un personnage inquiétant se glisse près d'un regard au pied de la hutte 4 bis); Olrik ?
Et je résiste à lire tout l'album maintenant, et je mettrais ma note plus tard !
Point positif : Cette aventure placée juste avant L'Espadon est une bonne idée.
D'autant que les 5 lords m'avaient beaucoup (beaucoup) deçu.
(des mêmes Y Sente et A Julliard).
Alors : @+

PS : Nous n'y sommes pour rien dans ces reprises de l'oeuvre JP Jacobs. Je fais avec ...

jyb

Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR

Messages: 336

Inscription: Dim 5 Sep 2010 07:14

Message Sam 3 Jan 2015 20:52

Re: Votre note du Bâton de plutarque

trevithick a écrit:PS : Nous n'y sommes pour rien dans ces reprises de l'oeuvre JP Jacobs. Je fais avec ...

Justement si, tu y es pour quelque chose, et pas qu'un peu. Puisque tu achètes les albums... Donc l'éditeur est encouragé et continuera les reprises. Comme disait le regretté Coluche : "Quand on pense qu'il suffirait que les gens n'achètent pas pour que ça ne se vende plus".

Mécanicien sur le SX1
Mécanicien sur le SX1

Messages: 11

Inscription: Dim 30 Sep 2012 10:52

Message Dim 4 Jan 2015 12:42

Re: Votre note du Bâton de plutarque

Ok, j'y suis pour quelque chose, mais le Père Noël aussi ! :P
Bon, je l'ai terminé.
C'était bien Olrik, et je présentait la suite. Il y aura une suite; on sait déjà que la base de Scaw-Fell sera détruite; puis la fuite vers le détroit d'Ormuz.
Le suspens est égratigné. Mais je pense que c'était une bonne idée de placer cette aventure à cette période. Alors un album en trop ?
J'ai apprécié l'intrigue géographico-historique; mais pas le centrage des deux héros sur Gibraltar. Je me suis demandé pourquoi Mortimer fait ce déplacement périlleux pour donner quelques coups de tournevis sur les leurres, alors qu'il était plus indispensable à la conception de l'Espadon.
Je sens que l'album suivant sera centré là-dessus.
Un :chonos: donc.
Avatar de l’utilisateur

Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR

Messages: 314

Inscription: Lun 9 Aoû 2010 05:08

Message Dim 4 Jan 2015 17:49

Re: Votre note du Bâton de plutarque

trevithick a écrit:. Je me suis demandé pourquoi Mortimer fait ce déplacement périlleux pour donner quelques coups de tournevis sur les leurres, alors qu'il était plus indispensable à la conception de l'Espadon.


Judicieuse remarque. C'est ce que je reproche souvent aux reprises (Alix et B&M) : manque d'envergure, d'ampleur. Scénarios qui accouchent d'une souris, axés sur des détails.
Avatar de l’utilisateur

Agent du MI-5
Agent du MI-5

Messages: 151

Inscription: Mar 10 Aoû 2010 05:23

Localisation: Vancouver Island

Message Dim 4 Jan 2015 18:28

Re: Votre note du Bâton de plutarque

Je travaille à travers cet album lentement, comme je suis un apprenant le français. Jusqu'à présent, ce est un "mixed bag" pour moi , mais je ai une question: le moment avec le porte-cigarette de Olrik devenir pertinent? Il semble donc très étrange et hors de propos . En fait , tout ce qui concerne Olrik rencontrer nos héros est bizarre .
Mon français est mauvais, mais je vais essayer!
Avatar de l’utilisateur

Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR

Messages: 210

Inscription: Sam 11 Sep 2010 00:55

Message Dim 4 Jan 2015 18:43

Re: Votre note du Bâton de plutarque

rigolissimo a écrit:
trevithick a écrit:. Je me suis demandé pourquoi Mortimer fait ce déplacement périlleux pour donner quelques coups de tournevis sur les leurres, alors qu'il était plus indispensable à la conception de l'Espadon.


Judicieuse remarque. C'est ce que je reproche souvent aux reprises (Alix et B&M) : manque d'envergure, d'ampleur. Scénarios qui accouchent d'une souris, axés sur des détails.


Là on est pourtant dans du typique....

Souvenez vous:

-Le patron du musée des antiquités du Caire , fait une découverte capitale , et hop il appelle Mortimer , un "amateur eclairé"

-Labrousse directeur de la météo française loupe ses prévisions et de suite : "Allo Mortimer, venez m'aider"

Jusqu à Sato, spécialiste en cybernétique qui appelle Mortimer à la première explosion...

Normal, partant de là que Mortimer soit un peu le "SOS plombier " de la communauté scientifique mondiale!

Donc si un technicien a un problème de balise ou de sonar (pour peu que ce soit dans un endroit un peu exotique) et qu'il demande poliment, pourquoi refuser ???? 8-)

Membre du MLC
Membre du MLC

Messages: 666

Inscription: Sam 30 Juin 2012 12:33

Message Dim 4 Jan 2015 20:12

Re: Votre note du Bâton de plutarque

C'est vrai que les compétences de Mortimer sont extrêmement étendues : il est à la fois physicien, constructeur d'engins divers, archéologue, détective, décrypteur, explorateur, biologiste, etc. etc. le tout au plus haut niveau, ce qui est invraisemblable pour un seul homme . . .
Avatar de l’utilisateur

Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR

Messages: 292

Inscription: Ven 1 Aoû 2014 12:13

Message Dim 4 Jan 2015 23:04

Re: Votre note du Bâton de plutarque

Longtarin a écrit:
rigolissimo a écrit:
trevithick a écrit:. Je me suis demandé pourquoi Mortimer fait ce déplacement périlleux pour donner quelques coups de tournevis sur les leurres, alors qu'il était plus indispensable à la conception de l'Espadon.


Judicieuse remarque. C'est ce que je reproche souvent aux reprises (Alix et B&M) : manque d'envergure, d'ampleur. Scénarios qui accouchent d'une souris, axés sur des détails.


Là on est pourtant dans du typique....

Souvenez vous:

-Le patron du musée des antiquités du Caire , fait une découverte capitale , et hop il appelle Mortimer , un "amateur eclairé"

-Labrousse directeur de la météo française loupe ses prévisions et de suite : "Allo Mortimer, venez m'aider"

Jusqu à Sato, spécialiste en cybernétique qui appelle Mortimer à la première explosion...

Normal, partant de là que Mortimer soit un peu le "SOS plombier " de la communauté scientifique mondiale!

Donc si un technicien a un problème de balise ou de sonar (pour peu que ce soit dans un endroit un peu exotique) et qu'il demande poliment, pourquoi refuser ???? 8-)


C'est d'ailleurs le gouvernement anglais qui l'a chargé de comprendre le pourquoi du comment des dérèglements climatiques.
Avatar de l’utilisateur

Modérateur
Modérateur

Messages: 5118

Inscription: Lun 30 Aoû 2010 08:37

Message Lun 5 Jan 2015 08:51

Re: Votre note du Bâton de plutarque

Sniper a écrit:Je travaille à travers cet album lentement, comme je suis un apprenant le français. Jusqu'à présent, ce est un "mixed bag" pour moi , mais j' ai une question: le moment avec le porte-cigarette de Olrik devenir pertinent? Il semble donc très étrange et hors de propos . En fait , tout ce qui concerne le Olrik rencontrer nos héros est bizarre .

De quel moment parles tu exactement . Celui on le devine sa présence devant Park Lane lorsqu'il attend Clarke devant le domicile de Benson (on aperçoit je crois que le fume cigarette )
où le sketch à Bletchley Park (il fait tomber son porte cigarette pour jouer au Pickpocket ) :?:
"mixed bag" ? Je ne connaissais pas l'expression , mais elle me semble convenir parfaitement . ;)
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar de l’utilisateur

Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR

Messages: 210

Inscription: Sam 11 Sep 2010 00:55

Message Lun 5 Jan 2015 11:20

Re: Votre note du Bâton de plutarque

mokenamoke a écrit:C'est vrai que les compétences de Mortimer sont extrêmement étendues : il est à la fois physicien, constructeur d'engins divers, archéologue, détective, décrypteur, explorateur, biologiste, etc. etc. le tout au plus haut niveau, ce qui est invraisemblable pour un seul homme . . .


Vous avez oublié acrobate/voltigeur!

dans Sato 1 (page 21/22) il saute d'un avion en piqué qui mettra ensuite 15 seconde avant de s’écraser au sol....

Et hop, un petit saut sans parachute, un gros plouf et c'est reparti!
Avatar de l’utilisateur

Modérateur
Modérateur

Messages: 1726

Inscription: Jeu 4 Nov 2010 15:05

Localisation: Beyond-The-Eyelid sur Ailleurs

Message Lun 5 Jan 2015 12:28

Re: Votre note du Bâton de plutarque

Longtarin a écrit:
rigolissimo a écrit:
trevithick a écrit:. Je me suis demandé pourquoi Mortimer fait ce déplacement périlleux pour donner quelques coups de tournevis sur les leurres, alors qu'il était plus indispensable à la conception de l'Espadon.
Judicieuse remarque. C'est ce que je reproche souvent aux reprises (Alix et B&M) : manque d'envergure, d'ampleur. Scénarios qui accouchent d'une souris, axés sur des détails.

Là on est pourtant dans du typique....
Souvenez vous:

-Le patron du musée des antiquités du Caire , fait une découverte capitale , et hop il appelle Mortimer , un "amateur eclairé"

-Labrousse directeur de la météo française loupe ses prévisions et de suite : "Allo Mortimer, venez m'aider"

Jusqu à Sato, spécialiste en cybernétique qui appelle Mortimer à la première explosion...

Normal, partant de là que Mortimer soit un peu le "SOS plombier " de la communauté scientifique mondiale!

Donc si un technicien a un problème de balise ou de sonar (pour peu que ce soit dans un endroit un peu exotique) et qu'il demande poliment, pourquoi refuser ???? 8-)

:D Bien vu ! Tu fais très bien de lister ces éléments "typiques", comme tu dis. Cela démontre au passage comment on a tendance à reprocher aux Repreneurs des choses qu'on n'aurait jamais eu l'idée de reprocher à Jacobs... :mrgreen:
Soyons clairs : je ne suis pas du tout fan du Bâton de Plutarque, même si certains passages ne sont pas désagréables à lire - j'y reviendrai - mais il faut avoir l'honnêteté d'admettre que dans l'ensemble on ne passe RIEN aux repreneurs, on cherche la petite bête la plus infime dans le moindre recoin de case.
Ca n'excuse en rien les erreurs grossières ou le manque de souffle, de rythme, etc, qui plombent l'album, mais avouons quand même qu'on aborde plus ou moins chaque nouvelle "aventure" avec énormément d'a priori négatifs...
Je suppose que certains vont s'en défendre :twisted: ... , mais peu importe. Pour moi, c'est un syndrome évident, je dirais même qu'il est - malheureusement - quasi inévitable.

A chaque nouvelle prépub', on dit (moi le premier) qu'on espère, qu'on appelle de nos voeux un vrai bon album, un récit passionnant et marquant 'à la hauteur de Jacobs'... mais, intrinsèquement, consciemment ou non, je crois que beaucoup d'entre nous n'y croient pas... (n'y croient plus !)...
Dès lors, fatalement, on trouve (presque) tout critiquable ou douteux dans ce que nous proposent Sente, Juillard ou les autres...
:?:
Avatar de l’utilisateur

Gardien de la base d'Ormuz
Gardien de la base d'Ormuz

Messages: 1099

Inscription: Dim 8 Aoû 2010 10:23

Message Lun 5 Jan 2015 19:51

Re: Votre note du Bâton de plutarque

Ouiiii Thark, Jacobs c'était la découverte, le merveilleux...à l'analyse ses albums ne tiennent pas mieux la route que ceux des repreneurs malgré sa minutie!! C'est pour ça que je n'aime pas le piège diabolique, je pense...le coup du forçage du baton de pilotage pour revenir pile-poil à son époque, ça nous aurait fait hurler en pré-publication !! Mais c'était Jacobs... :mrgreen:

Mécanicien sur le SX1
Mécanicien sur le SX1

Messages: 28

Inscription: Jeu 18 Déc 2014 00:08

Message Lun 5 Jan 2015 20:55

Re: Votre note du Bâton de plutarque

abbas a écrit:Ouiiii Thark, Jacobs c'était la découverte, le merveilleux...à l'analyse ses albums ne tiennent pas mieux la route que ceux des repreneurs malgré sa minutie!! C'est pour ça que je n'aime pas le piège diabolique, je pense...le coup du forçage du baton de pilotage pour revenir pile-poil à son époque, ça nous aurait fait hurler en pré-publication !! Mais c'était Jacobs... :mrgreen:


Je relisai récemment le piège diabolique et il est juste que la façon dont Mortimer arrive à réintégrer son époque est un Peu capillo tractée.
Les repreneurs auraient eu droit à une volée de bois vert si ils en avaient été les auteurs.
On n'en tient pas rigueur à EPJ parce que le cœur de son propos n'est pas là : le piège diabolique est une fable dont les voyages dans le temps viennent répondre à la scène d'ouverture.
Le potentiel scenaristique intrinsèque du voyage spatio-temporel n'intéresse pas EPJ.

Les conditions créatives des repreneurs, des lors qu'ils ont passé le premier scénario, rendent à mon sens très aléatoire la possibilité d'accoucher d'une bonne histoire ( voir à ce sujet l'interview de la FNAC) que j'ai trouvé édifiante.
EPJ n'aurait peut être pas fait mieux dans des circonstances analogues.
La bonne idée serait peut être de faire comme pour "Le Spirou de..."
Avatar de l’utilisateur

Modérateur
Modérateur

Messages: 5118

Inscription: Lun 30 Aoû 2010 08:37

Message Lun 5 Jan 2015 23:26

Re: Votre note du Bâton de plutarque

Jacobs était un narrateur passionnant . Cet album n'a pas le début de l'ombre d'une trame dramatique.
De plus les auteurs se permettent de se gausser et de s'approprier des héros qu'ils n'ont pas créés.
Voilà le pourquoi de mes réactions passionnées .
Qu'ils nous racontent une bonne histoire en restant humbles ( c'est aux lecteurs de les déclarer des génies )et je ne leur chercherai pas des poux dans la tonsure.
Maintenant , c'est ma réaction personnelle.
S'il y en a qui trouvent que c'est une bonne histoire , qui suis-je pour les critiquer ?
Mais je ne trouve pas que l' argument " vous passez tout à Jacobs et rien aux repreneurs " soit un bon argument . :p
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar de l’utilisateur

Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR

Messages: 210

Inscription: Sam 11 Sep 2010 00:55

Message Mar 6 Jan 2015 00:09

Re: Votre note du Bâton de plutarque

Tout à fait d'accord avec toi!

Surtout avec cette phrase:

De plus les auteurs se permettent de se gausser et de s'approprier des héros qu'ils n'ont pas créés.


C'est ça qui est vraiment insupportable....!

Maintenant les petits trucs que l'on relève chez Jacobs, c'est plus pour prouver qu'on est des élèves studieux!!!!Ne pas les remarquer après tant de lectures et relectures serait presque un manque de respect.... 8-)
Avatar de l’utilisateur

Modérateur
Modérateur

Messages: 1726

Inscription: Jeu 4 Nov 2010 15:05

Localisation: Beyond-The-Eyelid sur Ailleurs

Message Mar 6 Jan 2015 01:05

Re: Votre note du Bâton de plutarque

archibald a écrit:Mais je ne trouve pas que l' argument " vous passez tout à Jacobs et rien aux repreneurs " soit un bon argument . :p

:?: Si tu le présentes comme ça, bien sûr que non...
Le point que j'ai tenté de soulever, avec amusement et sans la moindre visée accusatrice, est nettement plus nuancé que ça, cher ami ;) ...
Quand on se livre passionnément à l'exercice critique et analytique, c'est intéressant (et salutaire) de considérer aussi comment les a priori positifs ou négatifs peuvent éventuellement influencer notre perception, à des degrés divers. Ca fait partie du "jeu", qu'on le veuille ou non.
Sans oublier la dimension affective et/ou nostalgique qui n'est pas anodine non plus...

Quoiqu'il en soit, ça n'enlève absolument rien à la qualité des observations et remarques critiques, surtout quand elles sont factuelles et documentées. :ugeek: 8-)
Avatar de l’utilisateur

Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR

Messages: 314

Inscription: Lun 9 Aoû 2010 05:08

Message Mar 6 Jan 2015 07:43

Re: Votre note du Bâton de plutarque

Longtarin a écrit:
rigolissimo a écrit:
trevithick a écrit:. Je me suis demandé pourquoi Mortimer fait ce déplacement périlleux pour donner quelques coups de tournevis sur les leurres, alors qu'il était plus indispensable à la conception de l'Espadon.


Judicieuse remarque. C'est ce que je reproche souvent aux reprises (Alix et B&M) : manque d'envergure, d'ampleur. Scénarios qui accouchent d'une souris, axés sur des détails.


Là on est pourtant dans du typique.... Souvenez vous:

-Le patron du musée des antiquités du Caire , fait une découverte capitale , et hop il appelle Mortimer , un "amateur eclairé"


Mortimer est appelé sur le lieu de l'action des deux albums. Ce n'est pas l'appel d'un amateur éclairé qui me choque. C'est le manque d'ampleur de l'intrigue et le fait qu'il a dans la logique même du nouvel album des choses plus urgentes à faire. Mortimer est appelé en Égypte, mais c'est parce que toute l'intrigue s'y passe.

Dans le Bâton de Plutarque, on est sur un porte-avion, puis en Angleterre, puis en Écosse, puis à Gibraltar à poser des leurres alors qu'on dirige un projet des plus importants sur un aéronef révolutionnaire et cela fait avancer en quoi le schmilblick ? Mais, j'avoue que comme le schmilblick c'est apparemment peu de chose : la découverte d'un bâton chiffreur et d'un traître... Même pas une base monstrueuse souterraine ! Pfff. La mission de Mortimer devrait être de travailler sur l'Espadon (on en parle dans le même album!), dans les "Pyramides" il n'y a pas de seconde intrigue (la naissance de l'Espadon), Mortimer est en Égypte, il s'y consacre entièrement.

Longtarin a écrit:-Labrousse directeur de la météo française loupe ses prévisions et de suite : "Allo Mortimer, venez m'aider"


Excellente chose. Mortimer doit aller à Paris c'est là que se trouve le repaire, tout l'album se déroulera dans cet environnement, près de la base de détraqueurs de météo. À Gibraltar, y a quoi ? (Une pente glissante vers le réservoir et babouins, scène d'un James Bond -- Tuer n'est pas jouer -- si j'ai bon souvenir). Bon, oui, il y a un jumeau et un bâton, mais bon, c'est du petit suspense.

Il y avait nettement mieux à faire : concevoir l'espadon, expliquer la naissance de l'Empire jaune, les enjeux, son armement, comment l'Empire échappe à la 2e GM (ou non), comment on a infiltré (ou tenté d'infiltrer) son repaire himalayen. Tant qu'à inviter très opportunément quelqu'un, on peut transporter un ou deux de nos héros à la demande d'une connaissance en Inde du Nord et les faire remonter les traces de l'Empire Jaune, là il peut aussi y avoir des traîtres, de l'alpinisme, des fuites échevelées, etc. Et franchement, c'est quoi ce moyen de chiffrement ? Le bâton de Plutarque...! Pourquoi ne pas inscrire le message sur le crâne d'un messager et attendre que ses cheveux repoussent avant de l'envoyer tant qu'à faire dans l'antique ? L'Empire jaune n'a rien de plus perfectionné pour envoyer des messages secrets ?

Mais bon, Sente a dû aimer sa visite à Londres et à Bletchey Park, il a voulu en faire un album. Il a aussi voulu expliquer quelques aspects qui précèdent le Secret de l'Espadon, mais dont peu de gens se soucient. Ça fait un album qui se lit. Mais qui n'est rien d'extraordinaire.
Dernière édition par rigolissimo le Mar 6 Jan 2015 10:02, édité 3 fois.
Avatar de l’utilisateur

Modérateur
Modérateur

Messages: 5118

Inscription: Lun 30 Aoû 2010 08:37

Message Mar 6 Jan 2015 08:58

Re: Votre note du Bâton de plutarque

Thark a écrit:
archibald a écrit:Mais je ne trouve pas que l' argument " vous passez tout à Jacobs et rien aux repreneurs " soit un bon argument . :p

:?: Si tu le présentes comme ça, bien sûr que non...
Le point que j'ai tenté de soulever, avec amusement et sans la moindre visée accusatrice, est nettement plus nuancé que ça, cher ami ;) ...
Quand on se livre passionnément à l'exercice critique et analytique, c'est intéressant (et salutaire) de considérer aussi comment les a priori positifs ou négatifs peuvent éventuellement influencer notre perception, à des degrés divers. Çà fait partie du "jeu", qu'on le veuille ou non.
..../.....
Certes , amigo .Mais jusqu'à un certain point....
D'abord je ne me sens nullement accusé ! :lol:
Mais jusqu'ici je m'étais montré assez modéré et bienveillant sur les productions des "repreneurs" , et je le regrette amèrement.
Je n'ai pas été très virulent par exemple ,sur le sanctuaire du Gondwana , en me disant:
" bon , c'est une erreur de jeunesse ils vont surement se reprendre et revenir à mieux".
Il y a un moment où trop c'est trop . La lecture de la prépublication m'a faut regretté ma bienveillance d'autrefois.
La recherche des erreurs est devenu au fil des strips ( dans lesquels il ne se passait pas grands choses ), le seul plaisir de ceux qui ont suivi la prépublication sur ce forum.
Nous sommes finalement assez peu nombreux à ne pas apprécier l'album .
Mais la recherche des erreurs et le pinaillage n'en sont pas la raison , juste une conséquence... ;)
Ceci étant, c'est mon humble point de vue et je le partage ,, je ne critique pas ceux qui aiment cet album ...Tant mieux pour eux . :p
Thark a écrit:..../....
A chaque nouvelle prépub', on dit (moi le premier) qu'on espère, qu'on appelle de nos voeux un vrai bon album, un récit passionnant et marquant 'à la hauteur de Jacobs'... mais, intrinsèquement, consciemment ou non, je crois que beaucoup d'entre nous n'y croient pas... (n'y croient plus !)...
Dès lors, fatalement, on trouve (presque) tout critiquable ou douteux dans ce que nous proposent Sente, Juillard ou les autres...
:?:
Le titre , le bâton de Plutarque pouvait annoncer une passionnante histoire avec des messages chiffrés , des jeux subtils d'espionnage , de décodage , de mystère.
Le défi de nous amener à 90 minutes de la légende , semblait de bon auspice . 8-)
Non je n’avais pas d'idée préconçues au départ. Surtout après le léger mieux des Cinq Lords.
Maintenant c'est consciemment que je n'y crois plus . En tout cas , pas avec cette équipe et cette politique éditoriale!
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar de l’utilisateur

Modérateur
Modérateur

Messages: 5118

Inscription: Lun 30 Aoû 2010 08:37

Message Mar 6 Jan 2015 09:24

Re: Votre note du Bâton de plutarque

PS : ce ne sont pas les erreurs et les incohérences qu me gênent pour apprécier une histoire .
La preuve : j'ai suivi passionnément les premiers 24 heures chrono :lol: :lol: :lol:
PS 2 : encore une bonne résolution qui ne tiendra pas un an . J'avais décidé de ne plus rien dire sur cet album ... :D
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.

Mécanicien sur le SX1
Mécanicien sur le SX1

Messages: 28

Inscription: Jeu 18 Déc 2014 00:08

Message Mar 6 Jan 2015 09:43

Re: Votre note du Bâton de plutarque

archibald a écrit:
Thark a écrit:
archibald a écrit:Mais je ne trouve pas que l' argument " vous passez tout à Jacobs et rien aux repreneurs " soit un bon argument . :p

:?: Si tu le présentes comme ça, bien sûr que non...
Le point que j'ai tenté de soulever, avec amusement et sans la moindre visée accusatrice, est nettement plus nuancé que ça, cher ami ;) ...
Quand on se livre passionnément à l'exercice critique et analytique, c'est intéressant (et salutaire) de considérer aussi comment les a priori positifs ou négatifs peuvent éventuellement influencer notre perception, à des degrés divers. Çà fait partie du "jeu", qu'on le veuille ou non.
..../.....
Certes , amigo .Mais jusqu'à un certain point....
D'abord je ne me sens nullement accusé ! :lol:
Mais jusqu'ici je m'étais montré assez modéré et bienveillant sur les productions des "repreneurs" , et je le regrette amèrement.
Je n'ai pas été très virulent par exemple ,sur le sanctuaire du Gondwana , en me disant:
" bon , c'est une erreur de jeunesse ils vont surement se reprendre et revenir à mieux".
Il y a un moment où trop c'est trop . La lecture de la prépublication m'a faut regretté ma bienveillance d'autrefois.
La recherche des erreurs est devenu au fil des strips ( dans lesquels il ne se passait pas grands choses ), le seul plaisir de ceux qui ont suivi la prépublication sur ce forum.
Nous sommes finalement assez peu nombreux à ne pas apprécier l'album .
Mais la recherche des erreurs et le pinaillage n'en sont pas la raison , juste une conséquence... ;)
Ceci étant, c'est mon humble point de vue et je le partage ,, je ne critique pas ceux qui aiment cet album ...Tant mieux pour eux . :p
Thark a écrit:..../....
A chaque nouvelle prépub', on dit (moi le premier) qu'on espère, qu'on appelle de nos voeux un vrai bon album, un récit passionnant et marquant 'à la hauteur de Jacobs'... mais, intrinsèquement, consciemment ou non, je crois que beaucoup d'entre nous n'y croient pas... (n'y croient plus !)...
Dès lors, fatalement, on trouve (presque) tout critiquable ou douteux dans ce que nous proposent Sente, Juillard ou les autres...
:?:
Le titre , le bâton de Plutarque pouvait annoncer une passionnante histoire avec des messages chiffrés , des jeux subtils d'espionnage , de décodage , de mystère.
Le défi de nous amener à 90 minutes de la légende , semblait de bon auspice . 8-)
Non je n’avais pas d'idée préconçues au départ. Surtout après le léger mieux des Cinq Lords.
Maintenant c'est consciemment que je n'y crois plus . En tout cas , pas avec cette équipe et cette politique éditoriale!

Je suis tout à fait d'accord, le duo Sente- Juillard ( mais surtout Sente ) est à bout, j'avais bien aimé les 5 Lords ( l'ambiance y était pour bcp) mais il manquait le souffle épique d'un B & M , à piloter la série les yeux sur les chiffres de ventes Dargaud risque un violent retour de bâton ( de Plutarque ;-) comme je l'ecrivais sur un autre sujet, on ne peut pas à accoucher d'une bonne histoire quand la méthode déployée consiste à envoyer les héros sur les sites que l'on a visité et que l'on a aimé, or il semble que le BdP ait été un peu conçu de cette façon.
Il y a beaucoup de très bons scénaristes, il me vient à l'idée par exemple Seiter qui excelle dans les ambiances British fantastiques ( l'excellente série Fog par exemple) j'aime également beaucoup Brunchwig qui avait modernisé la série Mic Mac Adam...
Pourquoi Yves Sente est il le monsieur reprises attitré de Dargaud ?
PrécédenteSuivante

Retourner vers Le Bâton de Plutarque

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités