Votre note du Bâton de plutarque


Scénario : Yves SENTE
Dessin : André JUILLARD

Votre note sur le "Bâton de Plutarque"

:chonos: :chonos: :chonos: :chonos: :chonos:
5
16%
:chonos: :chonos: :chonos: :chonos:
6
19%
:chonos: :chonos: :chonos:
5
16%
:chonos: :chonos:
4
13%
:chonos:
6
19%
:robpol:
6
19%
 
Nombre total de votes : 32
Avatar de l’utilisateur

Administrateur du site
Administrateur du site

Messages: 6329

Inscription: Mer 4 Aoû 2010 22:18

Localisation: Paris

Message Ven 5 Déc 2014 18:40

Votre note du Bâton de plutarque

Je vous propose de noter sur 5 critères cet album.

Si vous avez aimé le scénario, vous mettez un :chonos:
Si vous avez aimé le dessin, vous mettez ou rajoutez un :chonos:
Si vous avez aimé le dessin, vous mettez ou rajoutez un :chonos:
Si vous avez aimé le dessin, vous mettez ou rajoutez un :chonos:
Si vous avez aimé le dessin, vous mettez ou rajoutez un :chonos:
Si vous n'avez pas aimé cet album :robpol:
(Changement de vote possible)

Et n'hésitez pas à laisser votre critique!
Image

Pour me joindre taper : fred.centaurclub(a)gmail.com.
centaur club sur facebook
twitter
Avatar de l’utilisateur

Modérateur
Modérateur

Messages: 1726

Inscription: Jeu 4 Nov 2010 15:05

Localisation: Beyond-The-Eyelid sur Ailleurs

Message Ven 5 Déc 2014 20:27

Re: Votre note du Bâton de plutarque

Personnellement, comme toujours, j'attends de (re)lire la chose en version album, d'une traite.

Ca ne changera sans doute pas grand chose à mes impressions et mon opinion (qui se sont faites au fur et à mesure de la prépub, comme beaucoup sur le Forum), mais...
Quoiqu'on en dise, une lecture attentive avec un "vrai" album entre les mains, ça reste l'étape - et le "test" - suprème !
Au-delà des évidents problèmes et erreurs technico-géographico-historiques qui ont été pointilleusement compilés ;) par les uns et les autres, c'est à ce stade qu'on voit vraiment si le récit fonctionne un peu ou pas du tout, si la narration réussit quand même à nous embarquer...

(bon, soyons francs, j'y crois pas vraiment, mais euhhh... :mrgreen: ... :?: Je suis trop admiratif du travail de Juillard par ailleurs pour ne pas laisser au moins une autre chance à ces planches de me convaincre un peu plus... ).
Wait & see... une dernière fois, et avec un effort de bienveillance ! (amen !)...
:p :roll:
Avatar de l’utilisateur

Modérateur
Modérateur

Messages: 5120

Inscription: Lun 30 Aoû 2010 08:37

Message Ven 5 Déc 2014 21:48

Re: Votre note du Bâton de plutarque

J'ai voté :robpol: .
Je suis cohérent avec moi même ;)
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar de l’utilisateur

Modérateur
Modérateur

Messages: 1726

Inscription: Jeu 4 Nov 2010 15:05

Localisation: Beyond-The-Eyelid sur Ailleurs

Message Ven 5 Déc 2014 21:56

Re: Votre note du Bâton de plutarque

archibald a écrit:J'ai voté :robpol: .
Je suis cohérent avec moi même ;)
:lol: C'est certain qu'après tout ce que tu as posté dans le topic Prépub', ç'aurait été du plus haut comique que la relecture de l'album te donne l'envie de leur tirer ton... :chap: ! ;)
Avatar de l’utilisateur

Mécanicien sur le SX1
Mécanicien sur le SX1

Messages: 44

Inscription: Sam 22 Nov 2014 18:48

Localisation: Bois-Colombes

Message Ven 5 Déc 2014 22:56

Re: Votre note du Bâton de plutarque

J'ai mis 1 :chonos: pour le dessin de Juillard (pour faire la différence par rapport à la fin de l'album L'onde Septimus), mais pour autant il ne m'a pas emballé.

Pour le scénario, je l'ai trouvé sans rythme (j'ai attendu d'avoir l'album pour le lire l'histoire pour la 1ère fois)... d'où ma note... :cry:

Membre du MLC
Membre du MLC

Messages: 666

Inscription: Sam 30 Juin 2012 12:33

Message Sam 6 Déc 2014 10:20

Re: Votre note du Bâton de plutarque

Je ne l'ai pas encore acheté, je le prendrai la semaine prochaine chez Colruyt pour économiser 3 euros, et donc je voterai quand j'aurai tout relu. C'est clair que cette histoire ne casse rien, mais enfin c'est encore lisible, ce qui n'est pas le cas de l'Onde Septimus. La différence de niveau entre ces deux albums est quand même énorme.
Avatar de l’utilisateur

Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR

Messages: 439

Inscription: Mar 10 Aoû 2010 23:28

Localisation: Finisterae

Message Sam 6 Déc 2014 17:41

Re: Votre note du Bâton de plutarque

archibald a écrit:J'ai voté :robpol: .
Je suis cohérent avec moi même ;)

+1 ;)
Sauf que, personnellement, je n'ai pas besoin d'acheter l'album pour m'en convaincre (d'autant plus au cours actuel du fumier... :shock: ): la prépublication en ligne était amplement suffisante pour être dégoûté par cette accumulation d'erreurs et de de situations ridicules frisant l'amateurisme, doublée d'une prétention sans nom... :-x )
Un seul mot donc : BOYCOTT :!: :evil:
NB : HUDSON ayant fait valoir ses droits à la retraite, c'est Mr Smith, l'animateur du blog Hangar N°7 consacré à E.P. Jacobs qui s'exprime désormais à sa place...

Image
http://hangar7.canalblog.com/

http://steedsecrets.canalblog.com/
Avatar de l’utilisateur

Modérateur
Modérateur

Messages: 2529

Inscription: Jeu 5 Aoû 2010 12:10

Message Sam 6 Déc 2014 23:36

Re: Votre note du Bâton de plutarque

mokenamoke a écrit:Je ne l'ai pas encore acheté, je le prendrai la semaine prochaine chez Colruyt pour économiser 3 euros, et donc je voterai quand j'aurai tout relu. C'est clair que cette histoire ne casse rien, mais enfin c'est encore lisible, ce qui n'est pas le cas de l'Onde Septimus. La différence de niveau entre ces deux albums est quand même énorme.

Achète-le en flamand, c'est carrément donné à 8,50€ !!!! Cela ne vaut pas plus !
Bon, ya la barrière de la langue, mais comme les dialogues et récitatifs sont nases.......

Membre du MLC
Membre du MLC

Messages: 666

Inscription: Sam 30 Juin 2012 12:33

Message Dim 7 Déc 2014 10:41

Re: Votre note du Bâton de plutarque

En fait ce serait faisable, vu que je suis bilingue et que je lis autant de bouquins en néerlandais qu'en français (autres que des BD) mais je préfère toujours lire des versions originales plutôt que des traductions, où il y a souvent pas mal d'erreurs. Je le prendrai donc en français pour pouvoir mieux apprécier le "style" des auteurs.
Avatar de l’utilisateur

Modérateur
Modérateur

Messages: 5120

Inscription: Lun 30 Aoû 2010 08:37

Message Dim 7 Déc 2014 12:04

Re: Votre note du Bâton de plutarque

Mr Smith a écrit:..../...
+1 ;)
Sauf que, personnellement, je n'ai pas besoin d'acheter l'album pour m'en convaincre ...../....
J'ai noté d'aprés la pré-publication . L'album , je ne l'ai que feuilleté ... :p
Well then, Legitimate Edgar, I must have your land.
Avatar de l’utilisateur

Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR

Messages: 345

Inscription: Dim 8 Juin 2014 16:12

Message Dim 7 Déc 2014 15:31

Re: Votre note du Bâton de plutarque

Je refuse de donner la moindre note à cet album qui n'est pas un Blake et Mortimer.

:idea:
Face à Hyde Park endormi, une fenêtre vient de s'illuminer au 99 bis Park Lane.
Avatar de l’utilisateur

Modérateur
Modérateur

Messages: 1726

Inscription: Jeu 4 Nov 2010 15:05

Localisation: Beyond-The-Eyelid sur Ailleurs

Message Dim 7 Déc 2014 17:32

Re: Votre note du Bâton de plutarque

Park Lane a écrit:Je refuse de donner la moindre note à cet album qui n'est pas un Blake et Mortimer. :idea:
Voilà qui a le mérite d'être tranché et définitif !
:P
Juste une question au passage : cela veut-il dire que, pour toi, un album post-jacobsien ne mérite de porter le "label Blake & Mortimer" que lorsque tu juges sa qualité suffisante ?
Ou alors, quels sont tes critères ? ;)

J'en profite pour préciser qu'en ce qui me concerne les choses ont toujours été claires et nettes : il n'y aurait de toute façon jamais dû y avoir de "Reprises" du tout. L'essence même de ce qui fait un B & M a disparu avec Jacobs, tout comme Tintin est mort avec Hergé.
Seulement voilà : au-delà de ça, il y a une réalité éditoriale et des albums bien réels, signés par d'autres, qui portent tous la même marque "Blake et Mortimer". Hélas... Officiellement, Blake et Mortimer continuent de vivre, par l'entremise et l'entreprise ;-) conjuguées de Dargaud et de quelques auteurs.
Donc, de deux choses l'une : soit on les ignore totalement en leur déniant (par choix et jugement personnel) toute légitimité à s'intégrer d'une façon ou d'une autre à la série originelle... , soit on lit ces "nouvelles aventures de Blake et Mortimer" - ce qu'on est nombreux à faire malgré tout - , en décortiquant tout très soigneusement dans le moindre détail, au même titre que les albums d'EPJ... Ce qui nécessite une lecture et un suivi pointilleux auxquels de nombreux membres observateurs et érudits (toi y compris) s'adonnent avec soin, voire avec passion (... paradoxe ?... avec une pointe de masochisme, peut-être ? :twisted: )... ).

Auquel cas, ça démontre un intérêt toujours très vif pour la série et pour les "exploits" inédits de nos 2 héros, (et ce même si, in fine, les attentes sont déçues !).

Pour résumer : si ça n'avait à ce point plus rien à voir avec Blake et Mortimer, cher Park Lane, pourquoi alors dépenser autant de temps et d'énergie à en parler sur le Forum ? ;)
Autant se concentrer presque exclusivement sur le commentaire et l'analyse des oeuvres de Jacobs, non ?
:p
Avatar de l’utilisateur

Gardien de la base d'Ormuz
Gardien de la base d'Ormuz

Messages: 1099

Inscription: Dim 8 Aoû 2010 10:23

Message Dim 7 Déc 2014 19:14

Re: Votre note du Bâton de plutarque

Je ne peux pas noter à une première lecture.....je suis déçue, c'est vrai, mais je vais le relire avec l'oeil du lecteur "lambda".
Il y a 2 cases qui m'ont accroché, celles ou nos 2 héros se racontent leur parcours, très belle composition et assez originales.
Avatar de l’utilisateur

Membre du MLC
Membre du MLC

Messages: 594

Inscription: Ven 1 Oct 2010 17:43

Message Dim 7 Déc 2014 19:23

Re: Votre note du Bâton de plutarque

Thark a écrit:
Park Lane a écrit:Je refuse de donner la moindre note à cet album qui n'est pas un Blake et Mortimer. :idea:
Voilà qui a le mérite d'être tranché et définitif !
:P
Juste une question au passage : cela veut-il dire que, pour toi, un album post-jacobsien ne mérite de porter le "label Blake & Mortimer" que lorsque tu juges sa qualité suffisante ?
Ou alors, quels sont tes critères ? ;)

J'en profite pour préciser qu'en ce qui me concerne les choses ont toujours été claires et nettes : il n'y aurait de toute façon jamais dû y avoir de "Reprises" du tout. L'essence même de ce qui fait un B & M a disparu avec Jacobs, tout comme Tintin est mort avec Hergé.
Seulement voilà : au-delà de ça, il y a une réalité éditoriale et des albums bien réels, signés par d'autres, qui portent tous la même marque "Blake et Mortimer". Hélas... Officiellement, Blake et Mortimer continuent de vivre, par l'entremise et l'entreprise ;-) conjuguées de Dargaud et de quelques auteurs.
Donc, de deux choses l'une : soit on les ignore totalement en leur déniant (par choix et jugement personnel) toute légitimité à s'intégrer d'une façon ou d'une autre à la série originelle... , soit on lit ces "nouvelles aventures de Blake et Mortimer" - ce qu'on est nombreux à faire malgré tout - , en décortiquant tout très soigneusement dans le moindre détail, au même titre que les albums d'EPJ... Ce qui nécessite une lecture et un suivi pointilleux auxquels de nombreux membres observateurs et érudits (toi y compris) s'adonnent avec soin, voire avec passion (... paradoxe ?... avec une pointe de masochisme, peut-être ? :twisted: )... ).

Auquel cas, ça démontre un intérêt toujours très vif pour la série et pour les "exploits" inédits de nos 2 héros, (et ce même si, in fine, les attentes sont déçues !).

Pour résumer : si ça n'avait à ce point plus rien à voir avec Blake et Mortimer, cher Park Lane, pourquoi alors dépenser autant de temps et d'énergie à en parler sur le Forum ? ;)
Autant se concentrer presque exclusivement sur le commentaire et l'analyse des oeuvres de Jacobs, non ?
:p

On a déjà parlé des reprises dans un autre topic je crois :D
La légitimité et l'intérêt que peut avoir une reprise n'est pas évidente à juger. Il faut à mon avis réfléchir au cas par cas.
Juste 2 exemples : reprendre Tintin me semble assez aberrant (Tintin, c'est Hergé) mais en même temps, le meilleur Spirou, on le doit à un repreneur (Franquin)
Il y a de nombreux autres exemples, dans un sens ou dans l'autre et c'est donc difficile de trancher
.
Pour Blake et Mortimer, je ne crois pas que l'idée de reprise (ou de continuité) de la série soit une "hérésie" en soi.
Je l'ai déjà dit, j'étais même très enthousiaste au début et honnêtement, je n'ai pas été déçu par L'affaire Francis Blake puis La machination Voronov
Ces deux albums sont de qualité et s'inscrivent bien dans la continuité de Jacobs selon moi. Le début de L'étrange rendez-vous est excellent (c'est ensuite que ça se gâte...)
Le problème, c'est la dégradation continue de la qualité à chaque nouvel album ou presque, en raison du manque d'ambition et de soin et de l'esprit purement commercial des auteurs et de l'éditeur.

Je rejoins donc Park Lane : ce dernier opus n'est pas du Blake et Mortimer dans le sens où c'est indigne de Blake et Mortimer.
On nous vend des vessies pour des lanternes, du canada Dry pour du pur malt 20 ans d'âge et cette déchéance fait mal au cœur
Par contre, dénoncer cet état de fait n'empêche pas de toujours et encore espérer que le prochain album soit bon (oui, c'est assez naïf... peut-être ;) )

En résumé : Oui à de nouveaux Blake et Mortimer, mais pas ceux-là ! On ne veut pas ces ersatz, on veut les vrais ! :D
Avatar de l’utilisateur

Gardien de la base d'Ormuz
Gardien de la base d'Ormuz

Messages: 1099

Inscription: Dim 8 Aoû 2010 10:23

Message Dim 7 Déc 2014 19:37

Re: Votre note du Bâton de plutarque

"En résumé : Oui à de nouveaux Blake et Mortimer, mais pas ceux-là ! On ne veut pas ces ersatz, on veut les vrais !"

BRAVO !!!!
Avatar de l’utilisateur

Modérateur
Modérateur

Messages: 1726

Inscription: Jeu 4 Nov 2010 15:05

Localisation: Beyond-The-Eyelid sur Ailleurs

Message Dim 7 Déc 2014 19:42

Re: Votre note du Bâton de plutarque

gadjo a écrit:Je rejoins donc Park Lane : ce dernier opus n'est pas du Blake et Mortimer dans le sens où c'est indigne de Blake et Mortimer.

... ce qui confirme mes dires : ce refus de reconnaitre à cet album le "statut" et le "label" B&M ne repose que sur des perceptions personnelles, en l'occurence une forte dose de déception et de frustration !
Si Park Lane et toi aviez aimé cette histoire, vous n'auriez donc eu aucun mal, a contrario, à dire par exemple que "c'est pas du Jacobs, mais ça reste quand même un bon Blake et Mortimer !" :mrgreen:
gadjo a écrit:On nous vend des vessies pour des lanternes, du canada Dry pour du pur malt 20 ans d'âge et cette déchéance fait mal au cœur.
Par contre, dénoncer cet état de fait n'empêche pas de toujours et encore espérer que le prochain album soit bon (oui, c'est assez naïf... peut-être ;) )


Evidemment, mais dans le cas précis du Bâton... (puisque tu dis que ça se juge au cas par cas), pourquoi se "passionner" pendant des mois pour le décortiquage à la loupe et au quotidien d'une BD qu'on juge aussi "indigne" de Blake et Mortimer ?!(... opinion que beaucoup d'entre nous ont eue au bout de quelques planches seulement, je le rappelle... ;) ).
D'où ma légère taquinerie (bon enfant) sur la petite dose de masochisme qu'il y a peut-être dans cette démarche... :lol: ;) ;) ;) Héhé... :p

(... dois-redire que, moi non plus, je n'ai pas aimé cette histoire via la prépublication ? Je ne défends certainement pas l'album, je pointe juste des petites choses qui me paraissent manquer un peu de logique, voire de cohérence, dans la façon de se comporter vis-à-vis d'oeuvres qu'on n'aime pas mais pour l'analyse desquelles, pourtant, on dépense énormément de temps, de réflexion et d'énergie :!: ) :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur

Modérateur
Modérateur

Messages: 1726

Inscription: Jeu 4 Nov 2010 15:05

Localisation: Beyond-The-Eyelid sur Ailleurs

Message Dim 7 Déc 2014 20:10

Re: Votre note du Bâton de plutarque

abbas a écrit:"En résumé : Oui à de nouveaux Blake et Mortimer, mais pas ceux-là ! On ne veut pas ces ersatz, on veut les vrais !"

BRAVO !!!!

C'est bien gentil, tout ça, belle formule ! Mais sincèrement, Gadjo, Abbas... "on veut les vrais" ! ?!? Tu as raison de parler de naïveté, cher Gadjo, car franchement quel fan de Jacobs peut encore espérer retrouver "les vrais" Blake et Mortimer ?! Au vu de l'évolution éditoriale, au mieux, on n'aura jamais que des ersatz, justement.

Peut-être certains meilleurs que d'autres (espérons-le... ), mais ersatz de toute façon... (damned....!) :-?
Avatar de l’utilisateur

Gardien de la base d'Ormuz
Gardien de la base d'Ormuz

Messages: 1099

Inscription: Dim 8 Aoû 2010 10:23

Message Dim 7 Déc 2014 20:14

Re: Votre note du Bâton de plutarque

Cest en tout cas passionnant à lire car j'avais évité le sujet avant de lire l'album et maintenant j'absorbe tous les post précédents (indigestion proche)... :lol:
Mais je vous trouve bien sévère avec cet album, album qui n'aurait pas dû naître mais il est là et il faut en tirer le bon et le mauvais.
Thark a écrit:
gadjo a écrit:Je rejoins donc Park Lane : ce dernier opus n'est pas du Blake et Mortimer dans le sens où c'est indigne de Blake et Mortimer.

... ce qui confirme mes dires : ce refus de reconnaitre à cet album le "statut" et le "label" B&M ne repose que sur des perceptions personnelles, en l'occurence une forte dose de déception et de frustration !
Si Park Lane et toi aviez aimé cette histoire, vous n'auriez donc eu aucun mal, a contrario, à dire par exemple que "c'est pas du Jacobs, mais ça reste quand même un bon Blake et Mortimer !" :mrgreen:
gadjo a écrit:On nous vend des vessies pour des lanternes, du canada Dry pour du pur malt 20 ans d'âge et cette déchéance fait mal au cœur.
Par contre, dénoncer cet état de fait n'empêche pas de toujours et encore espérer que le prochain album soit bon (oui, c'est assez naïf... peut-être ;) )


Evidemment, mais dans le cas précis du Bâton... (puisque tu dis que ça se juge au cas par cas), pourquoi se "passionner" pendant des mois pour le décortiquage à la loupe et au quotidien d'une BD qu'on juge aussi "indigne" de Blake et Mortimer ?!(... opinion que beaucoup d'entre nous ont eue au bout de quelques planches seulement, je le rappelle... ;) ).
D'où ma légère taquinerie (bon enfant) sur la petite dose de masochisme qu'il y a peut-être dans cette démarche... :lol: ;) ;) ;) Héhé... :p

(... dois-redire que, moi non plus, je n'ai pas aimé cette histoire via la prépublication ? Je ne défends certainement pas l'album, je pointe juste des petites choses qui me paraissent manquer un peu de logique, voire de cohérence, dans la façon de se comporter vis-à-vis d'oeuvres qu'on n'aime pas mais pour l'analyse desquelles, pourtant, on dépense énormément de temps, de réflexion et d'énergie :!: ) :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur

Gardien de la base d'Ormuz
Gardien de la base d'Ormuz

Messages: 1099

Inscription: Dim 8 Aoû 2010 10:23

Message Dim 7 Déc 2014 20:17

Re: Votre note du Bâton de plutarque

Thark a écrit:
abbas a écrit:"En résumé : Oui à de nouveaux Blake et Mortimer, mais pas ceux-là ! On ne veut pas ces ersatz, on veut les vrais !"

BRAVO !!!!

C'est bien gentil, tout ça, belle formule ! Mais sincèrement, Gadjo, Abbas... "on veut les vrais" ! ?!? Tu as raison de parler de naïveté, cher Gadjo, car franchement quel fan de Jacobs peut encore espérer retrouver "les vrais" Blake et Mortimer ?! Au vu de l'évolution éditoriale, au mieux, on n'aura jamais que des ersatz, justement.

Peut-être certains meilleurs que d'autres (espérons-le... ), mais ersatz de toute façon... (damned....!) :-?

Nous voulons dire qu'il nous faut un album intelligent, inédit, sans rappel inutile sur les autres albums, avec du peps et de l'aventure, qui nous fasse rêver, réfléchir . Facile, non???
Avatar de l’utilisateur

Chimiste au CSIR
Chimiste au CSIR

Messages: 292

Inscription: Ven 1 Aoû 2014 12:13

Message Dim 7 Déc 2014 20:17

Re: Votre note du Bâton de plutarque

De mon point de vue, déjà évoqué quelque part, les reprises de B&M sont une hérésie. Je le pense depuis le début.
Cela inclut Sato 2 que je n'ai lu pour la première fois qu'il y a 3-4 ans.

Je n'ai lu aucune reprise récente (donc post Sato) à part l'Onde Septimus qui m'avait attiré en raison de la qualité du dessin d'Aubin, tellement proche par le niveau de détail et la précision du trait de ce que faisait Jacobs. Son dessin était d'ailleurs pour moi la seule chose qui valait la peine dans cette histoire. J'avais "craqué" aussi parce qu'étant expatrié depuis longtemps, je n'avais pas lu un B&M depuis plusieurs années.
Cette "onde", je ne l'ai pas jetée uniquement parce que c'est un livre et que ce geste serait un véritable sacrilège.

Je suis tombé par hasard sur la prépub du Bâton de Plutarque (et par la même occasion arrivé au Centaur Club) et ai suivi les strips, pris en cours de route, histoire de pouvoir discuter ici. J'ai trouvé l'ensemble incohérent, cousu de fil blanc, globalement faible sur le plan graphique, paresseux dans l'écriture, le découpage, et le dessin. Le tout enrobé d'une bonne dose de suffisance chez les auteurs, et en particulier Yves Sente.
Je me suis forcé à aller jusqu'au bout, principalement parce que je voulais voir jusqu'où les auteurs conduiraient cette entreprise de démolition systématique. Alors, oui, il y a certainement un dose de masochisme et de perversité : "Ces gens-là peuvent-ils vraiment maintenir un tel niveau de médiocrité ?" Mes pauvres yeux !! Oui, ils ont fait preuve d'une belle constance.
Pour moi, "Le Bâton de Plutarque", c'est de la malbouffe en version BD.
C'est comme si Max Pécas avait tourné "Sacrément canon, ce Samouraï", destiné à précéder le chef d’œuvre de Melville.

Je me garderai bien d'acheter cet album ou tout autre reprise (passée ou future) de B&M. Quelle que puisse être la qualité des autres albums par ailleurs. Pour reprendre l'expression de Gadjo, c'est du Canada Dry.

Blake et Mortimer sont pleinement entrés au Panthéon du 9e Art lorsque leur Père a définitivement rangé ses crayons. En cela, ils sont éternels et leurs aventures se suffisent à elles-mêmes.

Idem pour Sherlock Holmes, dans un autre domaine. Il ne me viendrait même pas à l'idée de lire les dizaines (centaines ?) de romans écrits depuis.

J'aurai toujours froid en lisant les scènes d'extérieur de SOS Météores.
J'aurai toujours ce sentiment oppressant et déprimant en arrivant avec Mortimer à la Roche-Guyon.
J'aurai toujours ce respect mêlé d'effroi pour le Cheikh en lisant le Mystère de la Grande Pyramide.
J'aurai toujours ce sentiment d'écrasement en découvrant les milliers de vaisseaux spatiaux des Atlantes et cette même envie de crier "Hurray" avec B&M lorsqu'enfin ils s'envolent vers l'inconnu.
J'aurai toujours cette pointe d'inquiétude quand la lampe de poche de Mortimer s'éteint dans l'Affaire du Collier.
J'aurai toujours une impression de malaise en voyant l'oeil de Septimus à travers le Judas (où est-ce celui de Guinea Pig ?).
J'aurai toujours cette aversion (répulsion ?) pour Olrik dans le Secret de l'Espadon.

Maintenant, tous les goûts sont dans la nature et je peux comprendre que de nombreux lecteurs aiment ces reprises.
Mais, on ne m'ôtera pas non plus de l'esprit que c'est une démarche purement mercantile ("Editions Blake et Mortimer", c'est déjà tout un programme).
Bien entendu, faire des affaires pourquoi pas, il n'y a aucun mal à cela. Mais en l'espèce, après m'être fait avoir une fois, ce ne sera plus avec mon argent.
Suivante

Retourner vers Le Bâton de Plutarque

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité