Le piège diabolique

couverture le piege diabolique centaurclub

Description de l’ album

ScénaristeEdgar P. Jacobs

dessinateurEdgar P. Jacobs

Résumé de l’ album :

Le Piège diabolique est la sixième aventure et le neuvième album de Blake et Mortimer, écrit et dessiné par le maître Edgar P. Jacobs. Il reçut le temps de quelques planches l’aide de Liliane et Fred Funcken. A l’instar du Mystère de la Grande Pyramide, il met davantage en vedette le professeur Mortimer. Blake n’apparait que dans les toutes premières planches et les toutes dernières. Quant à Olrik, et cela sera reproché à l’auteur, il est, pour la première fois, complètement absent.

L’aventure parait en planches hebdomadaires dans Le Journal Tintin du 22 septembre 1960 au 21 novembre 1961. Les planches sont rassemblées en album en septembre 1962 aux Editions du Lombard en Belgique mais l’album subit la censure en France et ne parait dans l’Hexagone qu’en 1970. Une nouvelle version grand format parait en 1990 aux Editions Blake et Mortimer. L’histoire a été traduite dans une dizaine de langues, et a été adaptée en feuilleton radiophonique, en dessin animé et en jeu vidéo sur CD-Rom.

Edgar P. Jacobs explore avec ce chef d’œuvre du 9e Art (son dernier ?) le voyage dans le temps et nous offre, après l’Atlantide, son œuvre de science-fiction la plus exotique.

Dans sa première partie, Mortimer reçoit un courrier transmis par notaire de son vieil adversaire Miloch, décédé (cf. SOS Météores) et qui l’invite à prendre possession de l’œuvre scientifique de sa vie.

Mortimer se rend à la Roche Guyon dans le laboratoire de Miloch et découvre une fantastique machine à remonter le temps, le « chronoscaphe ». Suivant les instructions du savant, notre héros enfile une combinaison spéciale et teste la machine. Il descend dans le temps jusqu’aux dinosaures, puis saisi de vertige et échappant à un des géants du crétacé, il remonte le temps jusqu’au moyen âge où il tombe en pleine jacquerie ! Sauvant la princesse (comme il se doit !) de gueux violents, il disparaît de nouveau de cette époque dans laquelle il ne manque pas de passer pour un diable.

Il échoue dans un avenir très lointain, en l’an 5060 où il voit les ruines du passé, des guerres mondiales et de sa civilisation presque anéantie et aide un groupe de rebelle, mené par le mystérieux Dr. Focas, contre un pouvoir central ultra-puissant qui n’est pas sans rappeler le Big Brother de 1984. Ce combat de toutes les ères contre la dictature est gagné quand il réactive une antique centrale nucléaire qui permet aux rebelles d’avoir l’ascendant.

Repartant vers le présent, le chronoscaphe explose à l’approche du moment de départ, ultime vengeance de Miloch qui avait une sévère rancune envers le professeur, lequel ne doit la vie qu’à la combinaison ultra-sophistiquée qu’il portait en l’an 5060. Blake rend visite à Mortimer à l’hôpital et ils décident de ne pas rendre publique cette histoire par trop abracadabrante.

Logo dargaud centaurclub
Logo Izneo Centaurclub